Tramway La Riche/Chambray : des gagnants, un perdant

NR – d’Indre et Loire02/10/2017

Les élus métropolitains ont confirmé leur volonté de relier les hôpitaux via la deuxième ligne de tramway, tant pis pour Saint-Pierre… pour l’instant.

C'est donc acté, ou presque, la deuxième ligne de tramway de la métropole Tours Val de Loire va relier les deux centres hospitaliers, Trousseau et Bretonneau, à l'horizon 2024. Mais pas seulement…

Les études ont été poussées jusqu'au périphérique des deux côtés. « L'idée est de créer de grands parkings relais en entrée de ville. Nous avons réfléchi sur deux demi-lignes qui se rejoignent », explique Philippe Briand, le président. Beaucoup d'incertitudes demeurent encore sur le tracé : Béranger ou Jean-Royer ? Grammont tout le long ou passage sur la première ligne ? Forcément une bonne nouvelle pour les nouvelles communes reliées par le tramway.Christian Gatard, maire de Chambray,indique : « J'ai toujours défendu ce tracé, pas pour ma commune mais pour l'avenir du CHU. Notre centre hospitalier est actuellement le cinquième au niveau national, mais la concurrence existe, cette ligne de tramway est un atout supplémentaire pour son développement. » En revanche, pour Marie-France Beaufils, maire de Saint-Pierre- des-Corps, commune une nouvelle fois oubliée, la déception est toujours là : « Nous avons mené des études pour un passage à la Rabâterie, par la gare, le parc des expositions et les Atlantes, elles n'ont pas été associées aux études sur la deuxième ligne dans un premier temps, c'est dommage. La question de la desserte de la gare est essentielle. Nous allons continuer à discuter, nous n'avons pas dit notre dernier mot. » Philippe Briand ne compte pas lui aussi en rester là : « Nous devons aller plus loin, réfléchir à long terme, et lancer les études pour les grands projets, pour être prêt le moment venu pour bénéficier de financements publics : une troisième ligne de tramway, l'aréna, l'aéroport… » Quant à la situation de la gare TGV de Saint-Pierre, « Il faut travailler avec la SNCF pour savoir ce qu'elle compte faire dans l'avenir entre Saint-Pierre et Tours-Centre. » La liaison vers l'aéroport devrait, elle, rapidement voir le jour, ajoute le président : « Il ne reste que 700 mètres sans emprise foncière. Cela se fait en parallèle avec la réflexion sur l'avenir du site. »

Lire également en p. 10.

et la troisième ligne ? La deuxième ligne de tramway a peine lancé, Philippe Briand évoque déjà la possibilité d'en réaliser dans la foulée une troisième. Elle serait sans surprise orientée vers la partie « est » de l'agglomération, en traversant Saint-Pierre des Corps. « Elle pourrait également passer dans les hauts de Saint-Cyr pour desservir la ville de Saint-Pierre et la gare. L'idée est la même : capter les entrées dans l'agglomération. » Aucun calendrier n'est annoncé : « mais nous devons étudier rapidement cette possibilité », assure le président. Samuel Magnant Suivez-nous sur Facebook