Suite au courrier sollicitant une nouvelle réunion avec Frédéric Augis, vice-président en charge des mobilités, celui-ci notifie la volonté de rencontre pour faire avancer le dossier, comme indiqué dans le courrier du 14 septembre.