Dans le cadre du suivi du dossier de la navette entre les gares de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps, la CFDT a été reçue par le vice-président de la métropole, en charge des mobilités, Frédéric Augis. Alors que la Métropole est très intéressée par le projet, la SNCF freine toujours et ne semble pas favorable à l'amélioration ; devant la détermination elle indique qu'elle donnera sa réponse à la Métropole au cours de l'année 2019. La CFDT a donc demandé au vice-président qu'une étude soit engagée pour évaluer les possibilités des différents scénarios.

Communiqué de presse du 12 novembre 2018